Squashlibre

8ème étape à Casseneuil

shapeimage_2

 Et voilà, pour la 3ème année … l’étape estivale du Tour Karakal 2011 à Casseneuil « était dans la place » en ce Week-end (18-19 juin) de fête des pères et de fête de la musique !

         Du monde, petits et grands s’étaient déplacés dans les catégories moins de 11, moins de 13 et moins de 15 ans (garçons-filles).

Une cinquantaine de joueurs présents et une fréquentation en hausse pour la 3ème édition de ce tournoi de squash qui sent bon la fin de l’année scolaire et le début de l’été.

        Le Maire M. Desplat était comme toujours présent (sa femme Valérie a fortement participé à l’organisation aidée de sa fille Laura).

Les sponsors locaux également : France-Prune, les 2 boulangeries (Ponzio, Paolini), la Pharmacie Trouche, les garages Renault et Peugeot, les Miels Gastal, le vin »lou Gaillot » (Pons) et Floralia 2 qui a amené sa touche décoration et qui a fleuri la remise des prix en offrant de très beaux bouquets composition mais aussi … des fleurs aux heureux papas !

         Un gros tableau chez les plus petits qui étaient regroupés en moins de 13 ans et de belles bagarres sur les courts dans un bon esprit de compétition. La structure « deux courts » ne permet pas de faire beaucoup plus même si le gymnase et le stade ont donné une respiration aux enfants qui ont pu s’y détendre ( trempoline, badminton, … tournoi de foot qui fit de nombreux émules).

        Les clubs amis venus cette année défier les locaux étaient: Lorient, Vannes, La Roche/Yon, La Rochelle, Angoulème, Bordeaux et Toulouse.    Merci à Poitiers venu en ami avec la famille Simon (Maxime ne pouvant participer en – 17 G) prendre un peu de bon temps dans notre bourgade Lot et Garonnaise.

        L’open a une fois de plus fonctionné grâce au dynamisme et au soutien des bénévoles. La paëlla de Patrice dit « poisson » reste une valeur sûre, le pruneau et les mises en bouche locales aussi. Maurice, l’homme à la guitare et son batteur ont assuré l’ambiance malgré le vent et une petite bruine qui a précipité les convives dans le gymnase ! Cela n’a pas terni la soirée qui est demeurée festive et qui s’est terminée par le « Beuf » d’un jeune batteur en herbe « Maxime » le Teychenné.

       Spéciale dédicace au petit double en début de soirée qui opposa Léa VDZ/Nico Barbeau à Yanlouc Paquemar/Steph « la tentacule » Brévard … puisque de nombreux non initiés ont pu apprécier le spectacle et les couleurs pêchues des T-shirts!

Côté résultats ce WE: des hiérarchies plutôt respectées.

– 13 G : 1. Hugo Grosjean (La Rochelle) 2. Manu Paquemar (Lorient) 3. Toufik Mekhalfi (Casseneuil)

Manu malgré ses efforts, sa pugnacité et ses noirs cheveux n’a pu prendre qu’un jeu à son adversaire de toujours, « l’ange blond », très en forme et très offensif, qui a su garder le contrôle de soi.

– 13 F : 1. Léa Barbeau (La Roche/Yon) 2. Marie Desplat (Casseneuil) 3. Marie Fargeas (La Rochelle)

Léa par sa qualité de balle et son jeu aérien est venue à bout de notre Marie locale pourtant très en beauté dans sa tenue noire et blanche. Marie malgré sa puissance n’a pu prendre qu’un jeu à son adversaire.

-15 G : 1. Jules Crémoux (Casseneuil) 2. Philippe Marin (Casseneuil) 3. Mathias Pontet (La Rochelle)

Jules s’est imposé sans concéder de jeu, en guerrier patient chassant les opportunités, face à son partenaire d’entraînement Philippe bien connu pour sa « magic touch » et son très joli jeu à l’avant du court.

– 15 F :1. Sarah Mekhalfi (Casseneuil) 2. Laura Paquemar (Lorient) 3. Manon Desgué (Casseneuil)

Sarah est venue très difficilement à bout de Laura son incontournable adversaire du Tour Karakal qui a musclé son jeu et gagné en détermination et puissance, soignant progressivement ses largeurs et longueurs, variant beaucoup et ramenant Sarah côté droit.

Sarah (armée de sa chevillère) a su puiser dans ses ressources, s’organiser en défense pour mieux contre-attaquer et retrouver sa hargne sous les encouragements des Casseneuillois. Elle s’impose finalement 3/2, au prix d’un vrai suspens !

Merci à Hérvé pour le juge-arbitrage, il s’est « tapé les tableaux sur SquashNet. J’ai essayé de l’aider à mon niveau.

Merci à Bertrand, le coach et entraîneur au flegme et à l’humour réjouissants.

Très beau spectacle cette année encore et bon esprit. Probablement à l’an prochain.

Laurent Crémoux