Squashlibre

2ème étape à Bressuire

shapeimage_2

15 jours à peine après la première étape du circuit Karakal Tour Ouest qui se déroulait à La Rochelle, Bressuire accueillait à son tour la deuxième étape. Aux 73 inscrits auraient pu s’ajouter au moins 35 jeunes de plus, si les organisateurs du circuit n’avaient pas, pour préserver l’intérêt sportif de la compétition, obligé le juge arbitre à assurer 4 matchs minimum par joueur, limitant ainsi le nombre d’inscriptions.

Depuis la création du circuit en 1999, c’est bien la première fois qu’un club a dû refuser l’inscription en bloc de 5 clubs et demander aux autres de réduire la voilure. C’est ainsi que le Squash Club de La Rochelle s’est vu refuser ses 12 jeunes… un comble pour un club situé à 1 heure de route du site de la compétition. Mais ce circuit a la chance d’être suffisamment structuré pour intervenir quand il le faut dans l’intérêt des jeunes. Comme le remarquait un observateur avisé : « On gère la crise du succès.. pourvu que ça dure ».

Outre les quelques tensions d’avant tournoi, cette étape a été un beau succès, géré de main de maître par Gabriel Boulanger dans le rôle de juge arbitre tout au long de ces 2 jours. Sans oublier l’armada de bénévoles en tête desquels il convient de tirer un grand coup de chapeau à Katia Gaté et Vincent Turlot.

Côté courts, l’arrivée des pensionnaires du pôle espoir du Mans a donné à cette étape un coup de sang neuf apprécié par tous. Le niveau global est tout de suite monté d’un cran sans pour autant perdre de son esprit, puisque les Grondin, Demange, Corrigliano et autre Gamblin ont fait preuve d’une attitude irréprochable sur les courts comme en dehors. Leur présence sur les autres étapes sera maintenant vivement attendue.

Côté résultats. En moins de 17 ans garçons les frères jumeaux Grondin n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires, offrant aux spectateurs une finale dont le scénario était selon le père « écrit d’avance » : victoire en 5 jeux d’Adrien.. enfin je pense. En moins de 15 ans garçons victoire de Lucas Gimenes sur Paul Pic, lui-même vainqueur d’un des plus beaux match du week-end en demi-finale face au Néo-Calédonien Corigliano. Lors de la finale, Gimenes a été impérial dans sa tactique empêchant son adversaire de développer son jeu puissant. En moins de 13 ans, victoire de Mathis Lautier sur le toujours aussi surprenant Manuel Paquemar de Lorient, surclassé pour cette étape. Chez les plus petits, victoire logique de Mael Letourneau (fils de ?) sur Romain Grelier de La Roche sur Yon.

Chez les filles, victoire époustouflante de Léa Barbeau (fille de celui qui écrit cet article, donc forcément tous les mots sont ici pesés et réfléchis !!) dans la finale des moins de 13 ans, face à Nolwenn Lherault de Coutances : 11-9 au 5ème jeu !! En moins de 17 ans, victoire de Charlotte Demange qui n’est pas passée loin d’une défaite en demi-finale face à sa partenaire d’entraînement Laura Gamblin.

La prochaine étape du circuit se déroulera à Brest les 4-5 décembre prochains. Toutes les infos seront sur le site officiel du circuit : www.karakal-tour.fr

Nico Barbeau