Squashlibre

Les balles à double point jaune tuent le jeu, essayez donc des couleurs différentes !

 

Par Nick Taylor, article issu de Squashmad.com, traduction Fred Cadeau

 

 

Selon moi, 90% des joueurs de squash utilisent la mauvaise balle. Cela me rend fou de voir des amateurs ou de jeunes joueurs utiliser des balles à double point jaune qui les mènent à avoir des échanges de deux coups sans intérêt, à ne pas user de qualités techniques ou de conscience tactique et à sortir du court de squash plus froid que lorsqu’ils y sont rentrés !

C’est une chose pour laquelle je m’enflamme facilement. A 17 ans, je suis devenu professionnel et j’étais basé au Village Club de Hyde dans le Cheshire où mon entraîneur et mentor était le grand John LeLievre.

Lors de notre première session individuelle, il m’a lancé une balle à point rouge et m’a demandé de l’utiliser pour mes entraînements en solo chaque matin. Au début, je ne pouvais même pas faire plus de 10 parallèles mais en quelques mois, mon contrôle de la balle a explosé !

Ma technique s’est améliorée et j’ai commencé à l’utiliser lors de mes entraînements à deux et mes matches. Cela donnait des échanges plus longs, des matches plus longs et je devais ralentir mon swing pour plus de toucher et j’ai appris à utiliser les cordes !

Dorénavant, je n’utilise que des balles à point rouge ou bleu sur mon programme de développement à Jersey. J’utilise les balles à double point jaune au moment opportun et pour les sessions adaptées.

Ne faites pas l’erreur d’opter pour les Dunlop rouges et bleues (intro et progrès), elles ne valent pas le coût ! Elles n’ont pas la taille adéquate et sont trop lourdes selon moi.

Je viens de commencer à utiliser une nouvelle gamme de balle de la marque Eye (voir photo) et ils ont même créé une balle à point rose… que je vais bientôt essayer… très malin!

Avec ces balles, mes joueurs de 7 ans parviennent à faire des échanges de 30 coups et ont le temps de réfléchir à l’endroit où ils vont placer la balle. Cela leur donne aussi le temps de retourner la balle tout en ralentissant leurs swings et en utilisant davantage l’ouverture de leurs raquettes et leurs cordes.

Le plus important c’est qu’ils adorent le jeu et en parlent à leurs amis!

L’article de Richard Millman sur les balles à point unique a suscité plus de commentaires que n’importe quel autre article publié sur Squash Mad. L’article de Nick fait avancer le débat, n’hésitez donc pas à partager votre opinion ci-dessous.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response