Squashlibre

Tribulations d’un arbitre au PSA de Niort – 5000$

C’est toujours aussi bluffant de voir le niveau que peuvent avoir les joueurs professionnels sur ces « petits » tournois du circuit mondial !!!
Cette 2ème édition de l’Open international de NIORT n’a pas dérogé à son lot de matchs époustouflants, comme par exemple cette demi-finale entre l’Ecossais Dougie Kempsell et le Jordanien Alsaraj : plus de 70 décisions, et 1h30 de match. Un match un peu fou avec son flot de contestations et, pour couronner le tout, le père du joueur perdant qui m’invective en me lançant quelques menaces débiles devant un public médusé. Risible mais malheureusement pas exceptionnel.

15056494_10154560868755731_3652085825451344588_n

Ce week-end n’aurait pas été aussi génial si je ne m’étais pas retrouvé avec mon ami Benoît Letourneau pour arbitrer tous ces matchs. Benoît n’est pas seulement un expert du jeu mais aussi un des meilleurs arbitres de France, avec qui j’ai eu le privilège d’arbitrer de nombreuses fois depuis maintenant près de 25 ans. Je me rappelle cette finale des championnats de France 1ère série en 1996 à Aix en Provence entre Arcucci et Lincou, avec nous deux à l’arbitrage !
Nous avions à cette époque un groupe d’arbitres de grande qualité, avec Antony Gaudin, Jean-Christophe Harriau etc. sous la houlette de l’immense Quentin Hill ! Depuis, la « politique » aura, au mieux dégouté tous ces arbitres, au pire les aura exclus du système. Espérons que le départ de l’actuel président de la FFSQUASH ouvre de nouveau une vraie dynamique nationale d’arbitrage…
Mais tout ceci ne nous empêche pas de prendre un plaisir fou à arbitrer à chaque fois qu’on nous en donne l’occasion, car la passion et l’amour du jeu sont plus forts que tout !
C’est pour cela que je tiens à remercier Jean-Michel Masotti qui nous a fait confiance pour remplir cette mission délicate.

14980803_10154561001915731_3009867832982031617_n
Et chapeau bas à Jean-Michel pour une organisation parfaite, avec en prime le rêve de tout promoteur : avoir en finale le joueur du club, son fils Baptiste Masotti qui s’est malheureusement incliné en 4 jeux, mais qui a fait un match magnifique dans un esprit tout simplement parfait, tout comme son adversaire Douglas Kempsell d’ailleurs.
Bref, juste un week-end de squash PARFAIT.

 

Nico Barbeau

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response