Squashlibre

La jeune Egyptienne prend le contrôle au sommet après que Laura Massaro laisse échapper une avance de deux jeux en finale du Championnat du Monde.

Par Alan Thatcher, éditeur de Squash Mad, photos par Vincent Thian/Decisive Moment Images, Traduction Benoit Tricot

L’Anglaise Laura Massaro n’a pas pu concrétiser une avance de deux jeux pour finalement s’incliner face à l’Egyptienne Nour El Sherbini en finale du Championnat du Monde féminin en Malaisie.

À 8-8 dans le cinquième jeu, l’issue du match était encore incertaine. Mais Massaro finissait par payer le prix de tous ses efforts et Sherbini devenait ainsi la première joueuse Egyptienne sacrée championne du Monde, ainsi que la plus jeune joueuse à décrocher ce titre.

Grâce à ce succès retentissant sur le score de 6-11 4-11 11-3 11-5 11-8 en 61 minutes, elle s’emparera également de la place de numéro une mondiale en détrônant son adversaire du jour au sommet du classement.

Laurapush

Massaro démarrait le match tambour battant et empochait les deux premiers jeux en imposant un rythme élevé tout en jouant avec précision. Mais El Sherbini réussissait à élever son niveau de jeu pour imposer sa puissance dans les troisième et quatrième jeux.

C’était le deuxième match consécutif en cinq jeux pour Massaro, après sa spectaculaire victoire dans le tiebreak en demi-finale, la veille contre Raneem El Welily.

Cette fois-ci, elle prenait un bon départ dans le cinquième jeu pour mener rapidement 3-1 avant que El Sherbini ne connaisse un bon passage pour mener 6-4 puis 8-6.

À l’approche de la fin du match, les échanges devenaient plus physiques, avec de plus en plus de contact entre les deux joueuses, la pression augmentant d’un cran à chaque point marqué.

Faisant preuve d’une grande tenacité et de beaucoup de détermination, Massaro réussissait à recoller au score à 8-8 après un énorme échange qui vit la foule se lever pour encourager les deux joueuses. Mais elle ne parvint pas à poursuivre sur sa lancée et El Sherbini concluait le match en beauté sur une dernière volée amortie de revers dans le nick.

L’Egyptienne, la joueuse la plus en forme du PSA World Tour à l’heure actuelle, était bizarrement tête de série numéro 5 pour ce tournoi, malgré son classement de numéro 2 mondiale. Après sa victoire, elle déclarait : « Je suis en train de rêver. Je ne pensais pas que je pouvais gagner ce match. Je veux remercier l’équipe d’Egypte et tout le monde ici pour leurs encouragements qui m’ont permis de pousser jusqu’à la fin. Laura est une joueuse très dure à battre et même jusqu’à la toute fin du match, je ne pensais pas que je pouvais le faire. »

« À 2-0 pour elle, je pensais que c’était fini, mais Amr Shabana me répétait de juste rester concentrée, de jouer au squash sans me soucier du score et de repartir de zéro. »

Massaro acceptait la défaite avec honneur et ne manquait pas d’éloges pour son adversaire. « C’est un honneur et un privilège de jouer une finale de Championnat du Monde, c’est le sommet de la saison . »

« Bien sûr je suis déçue d’avoir perdu, mais elle a très bien joué à partir du moment où elle était menée 2-0. Il faut que j’accepte cette défaite et que je revienne encore plus forte. »

« Merci à toutes les personnes qui m’ont aidée, ma famille et mes entraîneurs qui n’ont pas pu être là aujourd’hui, ça a été une semaine incroyable. Le tournoi a été fantastique et en tant que joueuses, nous n’aurions pas pu demander mieux. »

 

Naza PSA World Championship 2016, Bukit Jalil National Squash Centre, Kuala Lumpur, Malaysia.
Final:
(5) Nour El Sherbini (Egypt) bat (1) Laura Massaro (England) 6-11, 4-11, 11-3, 11-5, 11-8 (61 mins)

 

 

 

 

 

 

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response